décembre 3, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Monaco reprend vie, Lille et Lyon s’annulent

Ce dimanche a débuté par la cinquième défaite consécutive des Verts, à Geoffroy-Guichard face à Montpellier. Une équipe de l’Hérault qui s’est imposée sur une belle frappe de Mavididi mais qui n’a même pas eu à forcer son talent pour s’imposer car cette équipe de Saint-Etienne n’a ni queue ni tête. Cela ne me dérange donc pas qu’il y ait beaucoup d’absents, notamment en défense. Que la vente de Fofana était financièrement inévitable. Mais je ne comprends pas ce que fait Puel. Bouanga était sur le banc, Khazri revient, puis Khazri sort… Je pense que ce sentiment perpétuel d’insécurité est profondément dommageable pour une équipe aussi jeune.

J’ai dit que je n’étais pas fan de ce projet, que trop de jeunes tuaient les jeunes. Malheureusement, c’est ce qui se passe. Je sais donc pertinemment que le club a des problèmes financiers, mais il a tout de même vendu Saliba et Fofana pour 70 millions d’euros en quelques mois. Il aurait peut-être été judicieux de réinvestir 10 ou 15 dans deux défenseurs centraux un peu plus expérimentés. Et le prochain match des Verts, ce sera à Lyon. Autant dire que ça ne sent pas très bon …

Et puis à 15 heures, nous avons eu le droit à la bataille pour la maintenance, en dehors d’Angers-Nice. Les Aiglons se sont clairement imposés à Anjou face à un SCO qui n’a pas du tout confirmé leur bonne performance à Rennes. Etonnamment, c’est surtout défensivement que l’équipe du Moulin a cédé. Côté azuréen, alors que la plupart des supporters niçois continuent sans la moindre gêne à prendre la tête de Vieira, désinvolte cette équipe avance, progresse et se met en place. Il faudra également connaître la gravité de la blessure de Dante qui est l’âme de l’équipe. Mais se tordre le genou et sortir sur une civière n’encourage pas l’optimisme.

READ  Football PSG - PSG: Lionel Messi à Paris en 2021? La bombe signée L'Equipe

Pour le reste, je commencerai déjà par passer modestement sur Dijon-Lorient, un match strictement inintéressant entre deux équipes qui a montré pourquoi elles étaient en bas du classement. Pourtant handicapé offensivement avec la vente de Diallo et la grave blessure de Niane, Metz a réussi à s’imposer à Nîmes avec un joli but de Gueye. Les Crocs n’ont pas marqué depuis trop longtemps et glissent dangereusement au classement. Tout le contraire d’une équipe lorraine convaincante et attractive dans son jeu et qui pourrait être l’une des bonnes surprises de la première moitié de tableau.

Encourageant pour Lyon

Et puis Reims a signé son deuxième succès consécutif en battant Strasbourg sur deux coups de pied arrêtés. Un coup franc de Cafaro sur le poteau poussé involontairement en arrière dans son propre but par Kamara et une tête furieuse de Faes. Comme d’habitude, Laurey a commencé le match avec huit joueurs défensifs. Mené 2-0 après trente minutes de jeu, vous ne montrez rien, aucune envie, aucun engagement. Et en seconde période, vous faites entrer Thomasson et, comme par hasard, vous commencez à jouer au football. J’en ai marre de ces choix perpétuellement défensifs. Alors quand vous vous défendez et que ça marche, vous pouvez accepter de vous faire chier. Mais maintenant, non seulement vous vous ennuyez, mais vous êtes 19e. Je pense que nous devons changer quelque chose de toute urgence …

A 17 heures, un Monaco séduisant a très facilement dominé une équipe bordelaise moribonde, limite scandaleuse en termes de comportement. Ben Yedder a ouvert le score depuis le point de penalty. Et en deux minutes, les Monégasques ont ajouté deux autres buts, par Martins puis par Volland. Volland qui a réussi le doublé en seconde période. Il est évident que l’ASM a d’importants arguments offensifs. On l’avait vu à Lyon malgré la grosse défaite, où le problème venait du retrait défensif. Cette fois, les joueurs de Kovac n’ont même pas eu à le faire puisque Bordeaux n’a pas attaqué. J’ai une grande pensée pour Ben Arfa qui doit se demander ce qu’il fait là-bas et pour Gasset qui doit être particulièrement agacé par la faiblesse de ses effectifs et son incroyable apathie.

READ  PSG - PSG Football: Neymar ou Mbappé, l'émir hésite encore

Cette 9e journée s’est terminée sur un bon Lille-Lyon, avec deux équipes de niveau européen même si une seule d’entre elles joue une compétition continentale cette saison. On retrouve un petit Lyon en finale 8, très efficace défensivement et toujours à l’affût des bons coups offensifs. L’OL a répondu au magnifique tir bouclé de Bamba avec le tir d’Aouar dévié par Celik dans son propre but. Les joueurs de Garcia ont ensuite réussi à rester organisés même s’ils ne voyaient plus le ballon après l’expulsion de Marcelo. De son côté, le LOSC a manqué de spontanéité en fin de match pour tenter de gagner la décision.

Lopes était très bon en effectuant les arrêts nécessaires mais j’ai surtout noté l’énorme match de Mendes en sentinelle et l’excellente remontée de l’international algérien Benlamri. C’est un match encourageant pour Lyon, qui retrouve de la cohérence dans un grand match. Et puis côté lillois, on constate encore que, depuis le début de la saison, ils n’ont battu ni Rennes ni Lyon à domicile et n’ont pas gagné à Marseille. C’est dans les grands jeux que les nordistes doivent maintenant progresser. Ça tombe bien, ils jouent à Milan jeudi …

Pierrot