Morawiecki à Paris: beaucoup sur les vaccins, calme sur l’atome | UE-Pologne-Allemagne – Actualités polonaises | DW

Dans les médias français, dont le grand quotidien de centre droit Le Figaro, seule la position commune du président de la Ve République et du Premier ministre polonais sur les vaccins a été relevée.

Les deux hommes politiques ont apporté leur soutien à la politique de l’Union européenne face à la crise provoquée par une autre attaque de coronavirus, cette fois également dans sa variante britannique – dont ils ont particulièrement peur sur la Seine. Emmanuel Macron et Mateusz Morawiecki se sont prononcés en faveur de “la solidarité européenne dans la lutte contre l’épidémie”.

Ensemble ou pas

Le président français a souligné l’action conjointe de l’Union européenne et ses démarches dans la lutte contre le coronavirus. – Pour nos citoyens, l’unité européenne est l’expression non seulement du même traitement de cette question et de la solidarité, mais elle les rassurera également sur le fait que l’Union prend les bonnes mesures, a déclaré le président.

Mateusz Morawiecki en visite à Paris

Mateusz Morawiecki en visite à Paris

Les commentateurs français soulignent que ce concept d’unité de l’UE face à l’épidémie est contesté par certains pays qui veulent résoudre seuls le problème de l’épidémie. – Une telle action conjointe prouvera également que nous sommes capables de produire des vaccins et que le plus grand nombre d’entre eux sera créé en Europe – a déclaré Macron. – Nous traversons les moments les plus difficiles, nous le savons, mais nous avons des perspectives devant nous, car nous sommes également conscients que l’Europe a le plus grand potentiel en termes de production.

Mateusz Morawiecki a déclaré que “l’Europe devrait donner une réponse solidaire face aux difficultés” et a ajouté que “des pressions devraient être exercées sur les laboratoires pharmaceutiques pour accélérer le rythme de production, et donc le taux de vaccination”.

READ  Aller-retour express de SpaceShipTwo (Virgin Galactic)

Calme sur l’énergie

Le point principal de la visite du Premier ministre Morawiecki sur la Seine – le secteur de l’énergie – n’a pas suscité de résonance dans les médias français.

Auparavant, des sources gouvernementales polonaises avaient souligné que l’objectif principal de ses entretiens avec le président Emmanuel Macron serait la question de l’implication de la France dans la construction de l’énergie nucléaire polonaise. Cela n’a trouvé aucune réponse dans les commentaires et les médias sur la Seine, où de tels plans sont passés inaperçus. Les sources françaises ne permettent pas de savoir si les discussions sur ce sujet ont eu lieu.

Le point principal des discussions était l'énergie nucléaire

Le point principal des discussions était l’énergie nucléaire

Un court communiqué de presse, destiné principalement à la cellule de l’AFP résidant en permanence à l’Elysée, sans possibilité de poser des questions, a eu lieu avant la rencontre de Morawiecki avec Macron. Aucune déclaration n’a été publiée après ces pourparlers.

Selon les experts, la France se doit de proposer les technologies les plus modernes dans le domaine de l’énergie nucléaire, dans laquelle elle est considérée comme un leader en Europe. Selon certains avis, la coopération franco-polonaise dans le domaine de l’énergie nucléaire est également d’une grande importance pour la stabilité de la situation en Europe, mais cet aspect de la visite du chef de la visite du gouvernement polonais sur la Seine n’a pas atteint les médias français.

Circonstances spéciales

La visite même du Premier ministre Mateusz Morawiecki s’est déroulée dans des circonstances très particulières. Son cours était organisé non pas par les services diplomatiques polonais à Paris, mais par les autorités de Varsovie. Le programme de séjour du chef du gouvernement polonais dans la capitale de la France était inconnu.

READ  Samsung: un pas de plus vers les vrais écrans Qled

On ne savait pas non plus que Mateusz Morawiecki déposait des fleurs sur une assiette commémorant la lutte de Solidarité et l’aide que lui ont apportée les Français. Personne à Varsovie n’en a informé la communauté polonaise, qui attachait une grande importance à ce type d’événements.

Par ailleurs, non seulement les journalistes polonais de la capitale française, mais aussi les correspondants des médias étrangers, qui n’ont pas caché leur surprise, n’ont pas été informés de la visite du chef du gouvernement pour des entretiens importants avec le président Emmanuel Macron et les entrepreneurs. Seul un petit groupe de journalistes soigneusement sélectionnés, venus avec lui de Varsovie, a été admis auprès du Premier ministre Morawiecki.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com