janvier 18, 2021

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Neymar et Di Maria ont lancé l’opération de séduction pour Messi

Mais où ira Lionel Messi (33 ans) après ce mercato? Désireux de quitter son club professionnel de longue date, malgré les tentatives de Ronald Koeman de le ramener à ses sens, le plus grand joueur de l’histoire du Barça n’a que l’embarras du choix. Manchester City, Manchester United et le PSG sont à peu près les seuls à pouvoir se permettre le numéro 10. Les Skyblues ont encore un atout majeur dans leur manche: Pep Guardiola. De toute évidence, avoir l’opportunité de trouver l’entraîneur qui l’a aidé à atteindre ce rang d’étoile donne à réfléchir.

Après cette publicité

Manchester City a ensuite fouillé dans leurs livres pour trouver un moyen de s’offrir Leo Messi. Car pour la clause libératoire de 700 M €, il faudra passer son chemin. Il existe d’autres possibilités telles que le trading de joueurs en plus d’offrir un chèque. C’est ce qui a évoqué sport avec un package estimé à 300 M €, soit trois joueurs plus 100 millions d’euros. Mais le jeu en vaut-il la peine parce que c’est une opération totale estimée à plus de 500 M € entre le coût du transfert et le salaire de la Pulga.

Di Maria et Neymar ont parlé avec Messi

Si Manchester United n’a pas encore vraiment bougé, l’autre candidat potentiel commence à s’intéresser à l’affaire. Nous apprenons par COMME puis par L’équipe que Leonardo a appelé Jorge Messi, père de. Ce dernier s’est entretenu avec le directeur sportif parisien tout en lui assurant que la priorité de son fils serait de rejoindre Manchester City. De quel acte. Seul Messi a des amis au PSG, à commencer par Angel Di Maria, complice de longue date en Argentine, et Neymar, son grand complice à l’époque au Barça. Selon Le parisien, les trois hommes évoquent la possibilité de jouer ensemble à Paris.

READ  L'actualité de 7h30 - Pyrénées-Orientales: ce que l'on sait du quadruple meurtre

Evidemment, ce ne sont pas les deux joueurs-batteurs qui organisent le mercato de leur équipe mais c’est tout de même un signal positif envoyé, si jamais le PSG souhaite passer à la vitesse supérieure en la matière. Ce ne sont pas eux qui devront trouver des schémas économiques et juridiques pour mettre en place une telle opération, d’autant plus que le contexte sanitaire ne s’y prête pas. La direction parisienne a déjà les extensions de Mbappé et Neymar entre les mains, a-t-elle vraiment besoin de passer du temps sur le dossier Messi? Peut-être pas, mais c’est le dossier du siècle …