Où vont les 100 tonnes de feuilles mortes transportées sur la Seine?

L’opération a eu lieu ce jeudi matin au port de Bercy (12e arrondissement) – Ville de Paris / DPE

  • Cent tonnes de feuilles mortes ont été transférées du port de Bercy au port de Gennevilliers.
  • Cette opération, appelée «feuilles sur la Seine», a pour but de «recycler les feuilles mortes pour des applications ultérieures». Des opérations de ce type pourraient se reproduire dans la capitale.

Les feuilles mortes ont décollé. L’opération «part sur la Seine» s’est terminée jeudi avec le transport de plusieurs tonnes de feuilles mortes péniche. Cent tonnes de feuilles récoltées de début novembre à début décembre à
Paris ont été regroupés au port de Bercy ce jeudi matin sur une péniche Cemex, spécialement affrété pour l’occasion et habillé d’une banderole «les feuilles mortes remontent sur la Seine». Direction: un site de transfert Syctom à Gennevilliers pour rejoindre un
le compostage industriel. Une opération sans précédent.

“Tout s’est bien passé. Les dernières bâches ont été incorporées dans la péniche et nous sommes partis vers 9 heures du matin vers le port de Gennevilliers”, a-t-on dit Cemex, entreprise de matériaux de construction qui a effectué le transfert. Habituellement utilisée pour l’approvisionnement en granulats de la capitale ou pour l’évacuation des déchets de construction, la barge d’une capacité de 200 m3 était remplie de feuilles mortes, représentant plus de 100 tonnes. Il a ensuite été envoyé au port de Gennevilliers «où les feuilles seront prises en charge et récupérées pour des applications ultérieures. Ils pourraient, par exemple, être utilisés comme matériaux secondaires pour d’autres activités comme la création d’espaces verts ou le maraîchage », note-t-on au sein de l’entreprise. Un aller simple suffisait pour transporter toutes ces feuilles hors de la capitale.

Vers une évacuation des sapins de Noël via la Seine?

L’objectif principal de cette opération était de réduire les émissions de CO2 générées par les camions sur la route. Dix-huit allers-retours des bennes de collecte ont ainsi été évités, rapporte La ville de Paris. Les agents DPE collectent 4 500 tonnes de feuilles chaque année dans les espaces publics. Pour la mairie, “c’est une expérience convaincante qui permet de mieux valoriser les feuilles mortes afin d’éviter leur incinération”. «Jusqu’à présent, ces feuilles étaient acheminées par camion vers des usines d’incinération. Un non-sens écologique », explique Colombe Brossel, adjointe à la mairie de Paris en charge du nettoyage des espaces publics, du tri et de la réduction des déchets, du recyclage et de la réutilisation. «Désormais, ils seront compostés et recyclés», ajoute-t-elle. Cette opération complète plusieurs initiatives pour mieux traiter les feuilles mortes. Dans le 16e arrondissement, un parc aux feuilles mortes permettant également de récupérer 450 tonnes de feuilles a été déployé.

Suite à cette opération sur la Seine, le Cemex espère que ce type d’opération pourra se répéter sur des volumes plus importants en l’étendant éventuellement à d’autres collections, telles que Sapins de Noël.

READ  Dernier jour pour le plan de 40 Go de Syma à 6,90 € / mois à vie

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com