septembre 26, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Point sur l’épidémie de Covid-19 en France: 81 écoles fermées

L’agence de santé publique française a fait état ce mardi 15 septembre, 7.852 nouvelles contaminations dues au coronavirus en vingt-quatre heures, soit 1694 de plus que la veille. Le nombre de patients hospitalisés au cours des sept derniers jours est de 2713, soit 152 de plus que lundi, et parmi eux, 479 ont été admis aux soins intensifs, 31 de plus que la veille.

Le taux de positivité du test est passé de 5,3% à 5,4% et 866 foyers d’infection sont en cours d’investigation (+ 68 en vingt-quatre heures). Trente-sept décès supplémentaires ont également été enregistrés, portant le bilan à 30 999 morts depuis le début de l’épidémie en France.

  • Moins de 100 écoles fermées

Quatre-vingt-une écoles et un peu plus de 2 100 classes sont fermées en France en raison de cas de Covid-19, a annoncé mercredi 16 septembre le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Ces fermetures concernent “Environ 0,13%” des quelque 60 000 écoles du pays, a déclaré le ministre sur LCI.

Le 7 septembre, le ministère dénombrait 28 établissements et 262 classes fermées à cause de l’épidémie. “Nous avons environ 1 200 nouveaux cas de Covid parmi les étudiants par rapport à la semaine précédente”, a précisé M. Blanquer, rappelant qu’en règle générale, “Nous fermons une classe de trois cas” contamination.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19: dans les écoles, une impression de grande imprécision
  • Levée de l’état d’urgence sanitaire à Mayotte et en Guyane

L’état d’urgence sanitaire sera levé à Mayotte et en Guyane. «L’évolution de la santé dans ces territoires permet de mettre fin à l’état d’urgence dès aujourd’hui, et à Mayotte et en Guyane de revenir au régime de transition, c’est-à-dire au même régime que le reste du pays», a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l’issue du conseil des ministres.

READ  Australie: les baleines à bosse se perdent dans une rivière… infestée de crocodiles

La loi organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire en France est en vigueur pour la période du 11 juillet au 30 octobre, mais jusque-là elle excluait les départements de la Guyane et de Mayotte, qui avaient été particulièrement touchés en mai et juin par le Covid -19. L’état d’urgence sanitaire avait été prolongé jusqu’au 31 octobre dans ces deux territoires.

  • Décret sur la reconnaissance du Covid-19 comme maladie professionnelle

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a dénoncé le décret sur la reconnaissance du Covid-19 comme maladie professionnelle publié Mardi 15 septembre au Journal officiel. “Le décret publié hier nous met très en colère (…), il ne reconnaît que les impacts sur le système respiratoire et non les autres conséquences » de la maladie pour les aidants, a critiqué le leader du premier syndicat français sur l’antenne de RTL. “Je crois qu’il y a une trahison de la prise de parole en public, qui a été dite par les ministres sur le sujet”, a déclaré Laurent Berger.

En cas d’infection par Covid-19, la reconnaissance sera automatique pour les soignants, les travailleurs des hôpitaux et des villes, et pour ceux qui travaillent avec des personnes vulnérables, à domicile ou en maison de retraite, mais à une condition: ils doivent avoir contracté une forme sévère de la maladie, en d’autres termes nécessitant une oxygénothérapie. Cette reconnaissance permet de couvrir à 100% les frais médicaux mais aussi de recevoir une indemnité en cas d’invalidité temporaire ou permanente. En cas de décès, les bénéficiaires peuvent également recevoir une rente.

READ  La Belgique franchit le cap des 100000 cas

“Et pour les travailleurs autres que les soignants, ils devront démontrer qu’ils ont effectivement attrapé la maladie sur leur lieu de travail”, a souligné M. Berger. “Nous sommes loin des mots extrêmement beaux qui ont été prononcés pendant la détention pour glorifier ces ouvriers”, il a déploré.

Mardi, la fédération FO des personnels de santé avait statué sur le décret “Scandaleux pour tous ceux des services qui se sont pleinement engagés auprès des patients, des résidents, des personnes âgées, même si les moyens de protection individuelle faisaient défaut, et qui, à leur tour, étaient contaminés”.

Lire aussi Covid-19 automatiquement reconnu comme une maladie professionnelle pour les soignants gravement malades
  • La Pologne suspend ses liaisons aériennes avec la France

La Pologne suspend ses liaisons aériennes avec la France à partir du 16 septembre en raison de la pandémie, a annoncé mardi soir le gouvernement polonais.

La France rejoint une liste d’une trentaine de pays avec lesquels les liaisons aériennes ont déjà été coupées en raison de la pandémie de Covid-19. Les vols sont interdits jusqu’au 29 septembre.

Seuls les vols charters réservés avant le 16 septembre sont autorisés, a indiqué le gouvernement. La Pologne, qui compte 38 millions d’habitants, a enregistré jusqu’à mardi 75 134 cas de contamination, dont 2 227 décès.

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Le monde avec l’AFP