Pourquoi personne ne sait à quoi servent les géographes (et la géographie)?

Un globe terrestre perdu au milieu d’une décharge – Jaubert / SIPA

  • Le Festival International de Géographie se tient jusqu’au 5 octobre à Saint-Dié-des-Vosges.
  • Depuis la rentrée, France Culture consacre un programme hebdomadaire à la géographie.
  • Cependant, la discipline est toujours mal vue et mal aimée. Il y a plusieurs raisons à cela.

Les géographes ont rendez-vous ce week-end à Saint-Dié-des-Vosges. Ce n’est pas la Côte d’Azur mais c’est là que se déroule, chaque année, le Festival International de Géographie. Cette année, les géographes soucieux de l’exposition médiatique de leur discipline ont de quoi se réjouir. France Culture lancée en septembre
un programme hebdomadaire consacré à la géographie. Il était temps… »Nous avons remarqué, avec la directrice de France Culture, Sandrine Treiner, que sur notre chaîne, comme sur de nombreux médias ailleurs, la géographie n’était pas tant traitée comme une discipline, explique Dominique Rousset qui dirige et produit l’émission. Nos géographies. Cette discipline méritait une place à part entière comme l’histoire et la philosophie. “

Pourtant, parmi les experts scientifiques convoqués dans les médias, et même dans le milieu de la recherche, les géographes sont souvent invisibles. «Les géographes sont moins écoutés ou consultés que les sociologues, démographes, philosophes ou économistes, reconnaît Dominique Rousset. C’est dommage car la géographie a beaucoup à dire sur l’actualité du monde: alimentation, immigration, habitat… »

Qui peut me donner les quatre sous-préfectures de Charente-Maritime?

«La géographie a la réputation d’être une discipline ennuyeuse ou ardue. Mais j’ai découvert une communauté de géographes, très active, notamment des cartographes. Ils ne sont ni aigris ni frustrés. Les géographes ont des choses à dire et veulent les dire. Alors pourquoi personne ne veut les écouter?

“Il n’y a pas de réponse absolue ou définitive”, explique Thibaut Sardier, président de l’association pour le développement du Festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges. Mais il y a sans doute un malentendu sur la géographie lié à de mauvais souvenirs de son enseignement, quand on apprenait par cœur le nom des sous-préfectures et où placer les pays ou les rivières sur une carte… »

Christian Grataloup, géographe et auteur, ancien professeur émérite de l’université Paris Diderot, voit également
éducation secondaire, source du désenchantement des Français pour la géographie: «Nous sommes l’un des seuls pays au monde à enseigner la géographie avec l’histoire. Et l’histoire dévore la plupart de l’intérêt de l’enseignant et du public. “

Qui peut localiser la Tasmanie pour moi sur cette carte?

Pour cette raison, la géographie est au mieux peu enseignée et parfois mal enseignée. «Presque tous – 93% la dernière fois que j’ai vérifié – ont une formation d’historien, regrette Christian Grataloup. Lauréats CAPES découvrir la géographie en devenant enseignant au secondaire… Selon les programmes, histoire et géographie sont égales en heures d’enseignement, mais quand il y a un ratio de 60% et 40%, on peut se considérer heureux. De nombreux parents d’élèves me disent que leurs enfants n’ont pas eu de temps en géographie depuis quelques années… »

A partir de là, la discipline est forcément mal connue du grand public. «Il y a encore cette image du géographe comme ouvrier qui tirer des cartes ou un gars qui fait des récits de voyage, se lamente Thibaut Sardier. Cependant, la géographie utilise de nombreux outils analytiques et éléments théoriques qui permettent de comprendre des situations. Les géographes, en étudiant les espaces et les territoires, parviennent à apporter une compréhension qui ne se trouve pas ailleurs. “

Qui peut me donner le point commun entre les Vosges et la Sibérie?

Le problème viendrait peut-être de là avec les géographes: ils sont trop intelligents. La géographie est une discipline assez ambitieuse, explique Christian Grataloup : «Le mot existe depuis très, très longtemps, c’est un terme grec pour la description de la Terre. A l’origine, il s’agissait de décrire la distance, l’au-delà de l’horizon, par des modes d’écriture particuliers, comme les cartes. La géographie existe depuis l’Antiquité dans toutes les sociétés. Le problème est que c’est quelque chose qui décrit… Tout. Fleuves, montagnes et plaines, mais aussi climats, peuples, plantes, économie, population… Tout. “

«Les gens voient la géographie comme quelque chose d’exotique quand elle est vraiment en contact avec nos sociétés, nos vies», explique Thibaut Sardier. Par exemple, cette année au festival, Le thème est Les climats. Derrière la notion globale de changement climatique, au singulier, la géographie observe les conséquences territoire par territoire, et les habitants qui y vivent, de la forêt vosgienne au pergélisol russe. La géographie est à la croisée des échelles, elle aborde des problèmes généraux auxquels elle donne une compréhension, territoire par territoire. “

Qui aime les géographes?

Démographie, sociologie, économie, écologie… La géographie est donc un peu la mère de toutes les sciences sociales qui décrivent le monde contemporain. Il peut donc y avoir un peu de jalousie lorsque, par exemple, historiens les géographes s’en moquent … Cela et la douleur de devoir échapper aux épreuves de géographie du CAPES alors que seuls les Wisigoths, l’édit de Nantes et la Triple Alliance les intéressent. La géographie est un peu une discipline qui revient quand personne ne l’a invitée.

Même si cela vaut la peine de l’admettre quand il écrit lui-même des livres, Christian Grataloup voit une autre raison de désenchantement: “Un éditeur m’a dit l’autre jour que” les géographes sont des gens qui ne savent pas écrire “… C’est dur mais c’est un peu vrai. En tout cas, les géographes ne savent pas comment raconter des histoires. Les cartographes réussissent à attirer l’attention et l’intérêt du public. Mais le reste du travail géographique … Et puis, depuis 1984, Pierre Bourdieu note que les géographes ne recrutent pas parmi les meilleurs élèves du secondaire. Cette rentrée par exemple, alors qu’il y avait plus de bacheliers que d’habitude, ce sont les facultés de géographie qui ont vu leur nombre augmenter le plus. “

Une autre histoire

Faisons le point. On a donc une discipline floue, mal enseignée, fourre-tout et qui ne sait pas se vendre, mais aussi riche, curieuse, facile à s’approprier… «Je n’ai pas conçu le programme Nos géographies comme un spectacle de vengeance, dit Dominique Rousset. Mais il est vrai qu’il existe une forme d’injustice envers les géographes. Cependant, depuis le lancement de ce spectacle, je n’ai rencontré que des personnes fascinantes. “

Que ce soit à Saint-Dié-des-Vosges ce week-end, ou sur France Culture tous les jeudis à partir de 21h ou 22h, dans divers magazines ou même sur les réseaux sociaux, les géographes cherchent à faire mentir les clichés. Il est peut-être temps d’écouter leurs histoires.

READ  Bernard Kouchner assure qu'il sera vacciné, "mais plus tard"

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com