octobre 29, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Quartararo en pole à domicile, son adversaire Mir mal placé

Q1 – Les Italiens de Ducati passent, grosse désillusion pour Mir

La Q1 débute avec 20 minutes de retard, suite au drapeau rouge causé par la panne moteur de Miguel Oliveira lors des essais libres 4. Avec une température d’une vingtaine de degrés, les pilotes optent sans surprise pour des pneus tendres. , avant et arrière.

Danilo Petrucci est le premier pilote à atteindre un temps. Joan Mir, contraint de passer par cette séance après une chute lors des Essais Libres 3, a rapidement pris l’avantage sur le pilote de l’équipe Pramac. Alex Marquez est le premier à passer sous 1’33, avant que Takaaki Nakagami ne prenne la tête. Petrucci a repris la tête mais son remplaçant chez Ducati en 2021, Pecco Bagnaia, a ensuite pris la première place.

Les pilotes retournent aux stands pour enfiler un nouveau pneu souple à l’arrière. A un peu plus de deux minutes de la fin de la séance, Petrucci est le premier du week-end à franchir la barre des 1’32, avec un temps de 1’31 “952. Joan Mir prend alors la deuxième place, synonyme d’une qualification en Q2 cruciale pour ses espoirs de combattre Quartararo en course et au championnat… Mais à la dernière minute de la séance, Bagnaia puis Nakagami ont passé le deuxième du championnat, pour qui le Grand Prix de dimanche s’annonce donc très difficile.

Dans les derniers instants de la session, Brad Binder a perdu tout espoir avec son deuxième crash du week-end au Museum Corner, obligeant Mir à se détendre. Aucun pilote ne pourra inquiéter Petrucci et Bagnaia, qui remportent leur sésame pour Q2.

READ  Chômage partiel, masques d'entreprise ... ce que Castex a annoncé au Medef

Takaaki Nakagami conserve la troisième place, synonyme de 13e position sur la grille de départ, devant Mir, le grand perdant de cette Q1. Son coéquipier chez Suzuki, Álex Rins, victime d’une chute en Essais Libres 4, ne sera que 16e sur la grille.

GP de France – MotoGP – Q1

Q2 – Quartararo invincible!

Fabio Quartararo, dominants dans les deux séances d’essais de la journée, et tous les pilotes Yamaha, auteurs d’un quadruplet en FP4, sont favoris pour Q2. Tous les coureurs optent à nouveau pour une paire de pneus tendres dès le début de la séance.

Franco Morbidelli répond aux attentes des pilotes Yamaha en réalisant la première référence, en 1’32”393. Fabio Quartararo n’est que sixième après sa première tentative mais le Français prend la tête grâce à son deuxième tour rapide. Les pilotes Yamaha ont brièvement occupé les quatre premières places mais Pecco Bagnaia est resté sur son bon rythme en Q1 et s’est hissé à la deuxième place. Quartararo augmente son avance au tour suivant, tandis que Bagnaia s’énerve contre Miguel Oliveira, qu’il accuse d’avoir été embarrassé. L’Italien reste le seul pilote à moins d’un dixième derrière Quartararo.

Franco Morbidelli et Maverick Viñales, alors troisième et quatrième, ont été les premiers à revenir aux stands pour changer de pneus. De nombreux protagonistes ont du mal à améliorer leur temps au début de ce deuxième relais. Andrea Dovizioso fait exception et remonte à la deuxième place, à 0”082 de la référence établie par Quartararo. Pendant un moment, il semblerait même que l’Italien soit capable de signer une pole surprise au Mans!

READ  Les Français craignent plus la crise sanitaire que la crise économique

Lisez aussi:

Cependant, c’est Cal Crutchlow qui a créé la surprise à moins d’une minute de la fin de la séance, en prenant la deuxième place. Jack Miller, leader sur une piste asséchante en Essais Libres 3, a pris la tête à son tour et s’est placé sous les meilleurs auspices pour prendre la pole. Mais sous le drapeau à damier, Quartararo a repris son temps pour 0”222, avec un temps solide de 1’31”315, imbattable.

Le Français sera en pole à domicile, comme Johann Zarco il y a deux ans. Quartararo devance deux pilotes Ducati: Miller et un Petrucci qui ont passé un bon moment en fin de séance. Crutchlow devra enfin se contenter d’une place au deuxième rang, quatrième devant Viñales et Dovizioso. Johann Zarco a signé le neuvième meilleur temps. Valentino Rossi, 10e, déçoit, tout comme Morbidelli, seulement 11e.

France GP de France – MotoGP – Q2