Reine-Adelaïde “souhaite trouver un nouveau projet”

Jeff Reine-Adelaïde, vous revenez dans l’équipe de France Espoirs huit mois après la dernière rencontre, comment se sont déroulées vos retrouvailles avec vos coéquipiers?

C’était formidable de pouvoir se revoir après une si longue absence. Nous sommes tous heureux de repartir avec les Espoirs et de retrouver la concurrence avec ces deux rencontres. C’est encore plus spécial pour moi car je suis capitaine et donc j’ai une responsabilité dans cette équipe. Maintenant que nous nous sommes trouvés, nous voulons jouer.

Vous passez à la sélection après avoir disputé la finale de la Coupe de la Ligue, Ligue des champions, et a repris le championnat. Comment s’est passée la transition entre les deux saisons?

Il y a eu beaucoup d’émotions avec la Ligue des champions. Il fallait descendre vite pour se concentrer sur le championnat. Nous avons eu ce week-end de repos qui était bien. Il faut maintenant se remettre au travail et on l’a plutôt bien fait avec cette victoire contre Dijon.

Pensez-vous que la course de la Ligue des champions a eu un effet positif sur l’équipe?

Bien sûr. Nous avons vu que nous avons pu faire de grandes choses ensemble à Lisbonne. Nous avons vu un groupe soudé, avec des dirigeants. Maintenant, il faut réussir à en profiter sur le long terme.

Ne faut-il pas craindre que les départs affectent à nouveau les automatismes et qu’il faudra du temps pour retrouver ce niveau?

C’est une possibilité, oui. Nous savons qu’il y aura des départs, que ce ne sera pas facile de remplacer ces joueurs, mais nous avons de grands objectifs et nous sommes des professionnels. On sait comment ça se passe.

READ  un match interrompu pendant quelques secondes en raison d'une conversation de Nelson Monfort près du terrain

Vous parlez de grands objectifs, cette Ligue des champions vous a montré que vous pouvez PSG pour le titre?

Vous devez être très réaliste avec cela. Ce sera très compliqué, nous connaissons tous la valeur de cette équipe. Ils ont la main-d’oeuvre pour tenir tout le championnat. De notre côté, nous savons que nous allons perdre des joueurs très importants. Après cela, le fait de ne pas jouer en Coupe d’Europe cette saison devrait être un avantage car nous aurons moins de matchs à jouer. Mais pas de Coupe d’Europe, cela signifie aussi que certains joueurs se poseront des questions sur leur avenir …

Vous n’avez commencé aucune réunion depuis la reprise de la compétition, comment avez-vous pris cela?

Faux. La frustration est très présente. Je ne comprends pas ma gestion. J’ai combattu sans relâche pendant six mois suite à ma blessure, j’ai traversé des moments difficiles pour revenir le plus vite et surtout le mieux possible afin d’aider le club à atteindre ses objectifs. C’est donc très frustrant de se retrouver dans une situation où l’on ne joue pas, et en plus sans avoir d’explication. J’avais un rôle en Ligue des champions, qui devait entrer et faire partie de l’équipe. Je pense que je l’ai bien fait, mais rien n’a changé derrière.

Que faudrait-il pour améliorer votre situation?

Nous avons parlé avec le coach, nous avons parlé avec la direction… mais rien ne change. Tout le monde a un discours différent. Quand on me dit quelque chose pendant la semaine, ce n’est plus la même chose le week-end. J’espère donc que nous pourrons trouver une solution avant la fin du mercato. Avant ma blessure, je ne comprenais déjà pas mon utilisation mais je ne disais rien, ne montrais rien de mon agacement croissant et je continuais à travailler en silence. Aujourd’hui ça continue et j’ai la désagréable impression de ne pas être considérée à ma juste valeur. J’aime le football plus que tout et cette situation ne peut pas durer. Pour ma progression et mon développement personnel, et comme le dialogue est au point mort, je veux simplement un autre projet.

READ  Servette FC - FC Bâle 1893 2-1 (0-0). Ligue suisse - 24e journée de la Super League

Pourquoi avez-vous choisi de révéler publiquement vos intentions?

J’entends “Jeff peut-être pas à 100%”, “peut-être qu’il a du mal à revenir”, “il s’entraîne mal”, “il a des problèmes de comportement”, qu’il a “des problèmes avec le coach”. Mais rien de tout cela n’est juste. Je suis un travailleur acharné, je suis le premier à arriver en formation, le dernier à partir. Je travaille dur pour arriver à jouer, personne ne m’a jamais vu salope ou n’a eu aucun signe d’agacement jusqu’à présent. Après mon match et surtout mes 2 passes décisives contre La Gantoise, je n’ai joué que 70 minutes sur les 480 possibles. Pour les supporters, pour les gens en général et surtout pour moi, il était important d’évoquer le sujet. Les supporters ont toujours été derrière moi et leOL est un super club.

Est-il désormais impossible pour vous de rester à l’OL?

Rien n’est impossible dans le football, mais il devient difficile d’imaginer mon avenir à l’OL. Aujourd’hui, j’ai besoin de jouer et d’enchaîner des matchs. J’entends que je dois attendre les départs pour être titulaire. Mais ce n’est pas le projet qui m’a été vendu à mon arrivée l’été dernier, sinon je ne pense pas que Lyon aurait mis autant d’argent pour me recruter. J’ai été amené à être un leader technique de cette main-d’œuvre. Les choses ont changé!

Avez-vous discuté de votre situation avec votre coach, Sylvain Ripoll?

Non parce que je ne veux pas tout mélanger. Aujourd’hui, la sélection reste un exutoire. Je ressens beaucoup de confiance du manager et ça fait du bien. Nous avons deux matches à jouer pour nous qualifier pour l’Euro et c’est très important pour moi.

READ  Coronavirus: les députés veulent adapter les jauges de stade - Foot - Coronavirus

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com