Rencontre matinale AOF France / Europe – Baisse de vue due à l’évolution de l’épidémie

(AOF) – Les marchés boursiers européens devraient chuter à l’ouverture, les contrats à terme sur indices chutant fortement, pour commencer une semaine de Noël traditionnellement calme et raccourcie. La situation sanitaire continue d’inquiéter les investisseurs, d’autant plus qu’une nouvelle souche de covid-19 a été découverte au Royaume-Uni, poussant certains pays (Italie, Pays-Bas, Canada, France, etc.) à réduire leurs coûts. connexions avec l’île. A cela s’ajoutent les négociations au Congrès américain, qui n’ont toujours pas permis un accord sur le nouveau programme de soutien à l’économie de 900 milliards de dollars.

Analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l’analyse graphique, le bureau d’études DayByDay observe une nouvelle bougie noire à mèche haute. L’absence, pendant 10 séances, d’un gros corps blanc, montre que les acheteurs sont en déclin et qu’il se contente de maintenir l’indice français dans l’intervalle 5 463/5 616,6 points. Ce manque d’élan marqué devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année.

Les valeurs à suivre aujourd’hui

ACTES

Atos a finalisé l’acquisition de SEC Consult, un cabinet de conseil en cybersécurité de premier plan. Avec cette acquisition, Atos explique qu’il sera en mesure de développer de nouveaux domaines d’expertise en cybersécurité, en particulier dans les tests de sécurité tels que les tests de pénétration SAP et le red teaming, ainsi que la réponse aux incidents.

DESJOYAUX

Les piscines Desjoyaux ont réalisé un chiffre d’affaires consolidé pour l’exercice 2020 (clos fin août) de 115,2 millions d’euros, en hausse de 12,2%. Le volume d’activité a augmenté tant en France (+ 8,44% à 70,8 millions d’euros) qu’à l’international (+ 19,1% à 44,38 millions d’euros). Le groupe affiche également un résultat opérationnel de 20,96 millions d’euros, en hausse de 45%, pour une marge de 18,21% (+4,31 points). L’EBITDA s’établit à 25,7 millions d’euros et le résultat net part du groupe à 14 millions (+ 43%).

READ  La Cour d'appel considère que le compteur Linky n'est pas obligatoire, mais ne sanctionne pas Enedis

IMMUNOTHERAPEUTIQUES OSE

OSE Immunotherapeutics a annoncé l’attribution de 244 500 actions gratuites au profit de ses salariés et l’émission de 22 625 actions gratuites au profit de son PDG, Alexis Peyroles. Ces allocations et émissions visent à associer étroitement les salariés au capital de l’entreprise et à les remercier compte tenu de la qualité du travail réalisé pendant la crise actuelle liée à Covid-19.

UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD

Unibail-Rodamco-Westfield a annoncé avoir conclu plusieurs accords avec des investisseurs institutionnels français pour la vente de l’immeuble de bureaux Village 3 le 9 décembre, et des immeubles de bureaux Village 4 et Village 6 le 18 décembre, situés dans le quartier des affaires Défense . Le prix de vente net total est de 213 millions d’euros, ce qui représente une prime par rapport à leur dernière valeur comptable. Ces bâtiments ont une surface totale de 22 144 m²; Orange et Orange Cyberdefense sont les principaux locataires.

Chiffres macroéconomiques

L’indice du sentiment économique de la zone euro de décembre sera publié à 11h00

Vers 8h20, l’euro a cédé 0,58% à 1,2189 $.

Vendredi à Paris

Les marchés boursiers européens ont terminé une session volatile en baisse. Les marchés boursiers européens ont alterné des phases de hausse et de baisse pendant une bonne partie de la journée. Les investisseurs devaient reprendre leur souffle après deux sessions de hausses et les nouveaux sommets enregistrés hier par les trois principaux indices américains. Le CAC 40 perd 0,39% à 5527,84 points. Sur la semaine, la Bourse de Paris a cependant affiché un gain de 0,6% à l’approche de la trêve de fin d’année. L’Euro Stoxx 50 a perdu 0,33% ce soir mais affiche un gain hebdomadaire de près de 2%.

READ  il y aura encore 75% de réduction à Brantano… mais pas partout, déjà les files d'attente ce lundi!

Vendredi à Wall Street

Les principaux indices américains ont clôturé en légère baisse vendredi dernier, marquant une pause après les records de la veille. Le faible nombre de demandes hebdomadaires de chômage de jeudi, un autre signe de l’impact de l’épidémie sur l’économie, a fait naître l’espoir d’un accord au Congrès sur le nouveau plan de relance. Hélas, au son de la cloche vendredi, cet accord était toujours souhaité. Ainsi, le Dow Jones a reculé de -0,41% à 30 179,05 points, et le Nasdaq de 0,07% à 12 755,64 points, mais a néanmoins grimpé sur la semaine: respectivement 1,06% et +2,54%.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com