Sans surprise, les Lakers font la pause contre un Heat très diminué

Avec les titulaires de Meyers Leonard et Tyler Herro à la place de Bam Adebayo et Goran Dragic, tous deux blessés, Miami a pris un bon départ grâce notamment à deux tirs lointains des deux nouveaux titulaires. Cependant, l’absence d’Adebayo se fait déjà fortement sentir. Les Lakers marquent 12 de leurs 14 premiers points dans la peinture et repoussent le ballon le plus tôt possible en transition (14-8). Erik Spoelstra répond alors en lançant sa zone 2-3 pour barricader l’accès au cercle et forcer LA à tirer de loin.

Comme une tranche de Kentavious Caldwell-Pope, les Lakers reviennent à leur standard d’adresse (33% loin) mais conservent le contrôle du match. Leur activité et la vue de LeBron James leur permettent de reprendre la défense de la Floride. D’un autre côté, le manque de menaces offensives et de compétences pour les Heat rend la tâche très difficile pour eux. Cependant, ils parviennent à rester en embuscade au bout d’un quart d’heure (29-23).

LeBron James et Rajon Rondo accélèrent

LeBron James augmente alors son intensité pour permettre aux Lakers de faire le break. Le King a frappé de loin la marque et a marqué avec la faute contre Iguodala tandis que ses coéquipiers punissaient Miami sur le rebond offensif pour les mettre à -13 (40-27). La chaleur a cependant récupéré. Il profite de l’absence de pivot sur le terrain côté LA pour forcer les Lakers à arroser de loin et, comme Jimmy Butler, Miami attaque le cercle et cherchera des points sur la ligne des lancers francs pour revenir à quatre longueurs (47- 43).

READ  Paulo Sousa a laissé un "énorme désordre" derrière. Le club lui collait des épingles. Querelle et dégoût. Équipe nationale polonaise

Malgré le début du Heat, les champions de la Conférence Ouest ne sont pas inquiets. Ils jouent leur jeu, prennent un nombre record de tirs longs en première mi-temps, avec 27 tentatives (10 de plus que Miami), et continuent de dominer à l’intérieur de l’arc. La défense de Miami a laissé Rajon Rondo (16 points, 10 passes) envoyer Anthony Davis et LeBron James dans la ruelle, avant de terminer un côte à côte sans la moindre résistance de Tyler Herro. A la pause, les Lakers réussissent à 85% à 2 points, ont 30 points dans la raquette, et ont marqué trois 3 points de plus que leur vis-à-vis (68-54).

Kelly Olynyk et Tyler Herro prennent la dragée haute sur Anthony Davis

Relativement discret jusque-là, Anthony Davis entame le troisième quart-temps en mode Kevin Durant. L’intérieur a enchaîné deux tirs à mi-distance sur Meyers Leonard et Jae Crowder, un tir de loin sur Kelly Olynyk, et un flotteur indécent en mouvement pour un joueur de sa taille pour enfoncer le point à la maison (82-64). Alors qu’Erik Spoelstra prend un temps mort, Anthony Davis est assis sur le banc des Lakers avec 24 points à 11 sur 12 sur les tirs!

Jimmy Butler, maladroit mais agressif, continue de porter l’attaque du Heat sur ses épaules avec déjà dix passes décisives mais c’est en défense que la chaussure pince. Miami n’a pas de réponse pour Anthony Davis, laisse des rebonds offensifs à la pelle, et Rajon Rondo sanctionne de loin …

Mais le Heat parvient à rester en embuscade grâce au duo… Kelly Olynyk – Tyler Herro (17 points). Les deux joueurs parlent de poudre durant les cinq dernières minutes de cette troisième période avec 16 points et, aussi fou que cela puisse paraître, Miami n’est qu’à -10 avant la séquence à domicile (93-83)!

READ  Mediapro: Le Graët est très inquiet - Autour de l'OM

Miami va trop loin

LeBron James et Los Angeles tentent de revenir au front, mais comme un Danny Green glacé, ils ne se placent plus contre une défense de Miami beaucoup plus active. Les hommes d’Erik Spoelstra, quant à eux, poursuivent leur élan. Jimmy Butler attaque la défense californienne et va provoquer des fautes mais malheureusement pour le Heat, ils ratent plusieurs occasions de faire pression sur leur adversaire (113-103).

Les deux défenses prennent le relais dans le dernier quart-temps et cela fait le jeu des Lakers. Le Heat continue de courir après le score mais ne grignote pas son retard. Ce sont finalement deux nouveaux rebonds offensifs de LeBron James et Anthony Davis suivis d’une passe décisive de Rajon Rondo qui ont scellé l’issue du match. Miami a tout donné en seconde période mais n’a jamais pu mettre le doute dans l’esprit des Lakers.

Pour la première fois de sa carrière, LeBron James mène 2-0 dans une finale de la NBA. Miami pourra-t-elle réagir? Répondez dimanche.

Lakers / 124 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF De Def Jusqu’à ce que Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Davis 40 15/20 1/1 1/1 8 6 14 1 4 1 3 32 40
L. James 39 14/25 3/8 2/5 2 7 9 9 2 1 1 33 39
D. Howard 17 3/3 0/0 0/3 2 2 1 4 2 6 8
D. Vert 22 1/8 1/8 0/0 1 1 2 2 1 2 3 2
K. Caldwell-Pope 32 4/14 2/11 1/1 1 3 4 4 2 1 11 dix
M. Morris 16 2/5 2/5 0/0 1 4 5 2 3 6 dix
K. Kuzma 22 3/8 2/6 3/3 1 1 2 1 1 3 11 6
R. Rondo 26 5/9 3/4 3/4 4 4 dix 3 1 16 24
J. Smith 3 0/0 0/0 0/0 2
A. Caruso 23 2/5 2/4 0/0 2 2 2 4 1 2 6 6
Total 49/97 16/47 10/17 16 28 44 32 26 6 9 3 124
Chaleur / 114 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF De Def Jusqu’à ce que Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Butler 45 7/17 0/1 11/12 3 5 8 13 2 1 3 25 33
J. Crowder 28 5/6 2/3 0/0 7 7 2 2 12 20
M. Leonard 9 2/3 1/1 2/2 1 1 7 7
D. Robinson 22 2/7 2/7 3/3 4 4 1 9 9
T. Herro 43 5/12 1/3 6/6 7 7 3 3 2 17 18
K. Olynyk 37 9/16 3/7 3/5 1 8 9 2 5 2 24 24
S. Hill 1 0/0 0/0 0/0
D. Jones Jr. 0/0 0/0 0/0
A. Iguodala 26 3/3 1/1 0/0 1 1 2 1 2 7 dix
K. Nunn 29 3/7 1/4 6/6 1 3 4 3 4 2 1 13 15
Total 36/71 11/27 31/34 6 31 37 29 23 2 9 1 114

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com