mars 7, 2021

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Suisse: refus d’approuver les vaccins. “Nous n’avons aucune donnée sur l’efficacité”

L’autorité de réglementation et de contrôle pharmaceutique de Swissmedic à Berne a estimé que les registres de vaccins manquaient toujours de données importantes sur la sécurité, l’efficacité et la qualité et a communiqué ces exigences aux fabricants Pfizer / BioNTech, AstraZeneca et Moderna.

“Nous n’avons aucune donnée sur l’efficacité des essais cliniques et des groupes importants qui ont participé à cette étude approfondie”, a déclaré Claus Bolte, responsable des autorisations chez Swissmedic, lors d’une conférence de presse organisée par l’Office fédéral de la santé (BAG) lundi.

Les vaccinations doivent commencer en janvier

L’une des informations demandées par Swissmedic concerne les données sur les maladies antérieures chez les personnes ayant participé aux études. Le régulateur souligne que l’approbation de ces vaccins développés rapidement nécessite une grande confiance dans les fabricants et les autorités, il est donc important d’examiner attentivement leur impact sur différents groupes de personnes.

Avec une population de 8,5 millions d’habitants, la Suisse prévoit de lancer une campagne de vaccination contre le coronavirus début janvier, a annoncé dimanche Virgina Masserey, chef de la division contrôle des infections de BAG. L’objectif est de vacciner 6 millions d’habitants d’ici l’été, soit jusqu’à 70 000 habitants. vaccinations quotidiennes.

VOIR: Des critères plus souples pour les points de vaccination? Les médecins se sont entretenus avec le National Health Fund

Lors d’une conférence de presse, les autorités ont déclaré que les vaccins seraient offerts gratuitement, la priorité étant donnée aux professionnels de la santé et aux groupes à haut risque: les personnes âgées, les personnes atteintes de diabète, de maladies pulmonaires chroniques et d’hypertension.

READ  la région parisienne va-t-elle à son tour entrer dans une zone d'alerte maximale?

5 000 sont morts en Suisse depuis le début de la pandémie. Plus de 340 000 personnes ont été infectées par le virus SRAS-Cov-2 et plus de 3 mille. il est toujours hospitalisé, dont près de 500 dans des unités de soins intensifs.