janvier 21, 2021

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Trois trains bloqués pendant de nombreuses heures entre Hendaye et Paris, la SNCF remboursera jusqu’à 300%

Au moins un millier de voyageurs se sont retrouvés bloqués à bord de leur train, dans les Landes, à la suite d’incidents électriques, dimanche 30 et lundi 31 août. La direction nationale de la SNCF est “Etudier différentes solutions de rapatriement pour ces personnes”, certains sont toujours bloqués dans le sud-ouest, et précise que «L’indemnisation des passagers des trois trains est de 300%. Nous rembourserons également tous les frais annexes, les hôtels et les taxis ».

Les passagers du TGV 8538, qui ont quitté Hendaye dimanche avant midi et arrivent normalement à Paris après 16 heures, ont été bloqués toute la nuit, d’abord à Morcenx puis à Ychoux, 50 km plus loin, dans les Landes. Le train double a été arrêté “Suite à une succession de problèmes d’alimentation” dans le secteur de Dax, selon la SNCF Nouvelle-Aquitaine. Ils ont été transférés aux petites heures du matin lundi vers un autre train, qui devrait enfin arriver vers 11 heures du matin dans la capitale, a indiqué la direction nationale de la SNCF.

Travail “substantiel”

Mais la galère n’était pas terminée pour 445 passagers de deux autres trains. Le train n ° 8546, qui devait quitter Hendaye vers 18 heures pour une arrivée à Paris-Montparnasse vers 22 heures, s’est retrouvé bloqué à Biarritz, où un autre train n’avait déjà pas pu partir à 15 h 45. deux TGV ont été jumelés et sont partis pour Hendaye où ils se trouvaient encore lundi matin.

La SNCF Nouvelle-Aquitaine précise qu’aucun train ne circulera lundi sur les lignes Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Tarbes. «Les pistes pourraient rouvrir mardi matin mais le travail est assez conséquent. Soixante kilomètres de voies ont été endommagés, notamment au niveau de la caténaire », précisé lundi matin sur BFM-TV le ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari.

READ  des milliers de personnes rassemblées lors de la marche blanche à Villefontaine

Le monde avec l’AFP