décembre 5, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Un tiers des patients atteints de Covid-19 ont des anomalies cérébrales

Une étude relie le coronavirus à des «anomalies» dans le cerveau. Séquelles qui pourraient dans certains cas être permanentes.

Publié dans Saisie: European Journal of Epilepsy, l’étude a analysé 84 articles scientifiques impliquant 617 patients pour tenter de relier les symptômes au virus. Les scientifiques se sont concentrés sur les anomalies détectées par l’électroencéphalogramme (EEG), qui détecte l’activité électrique dans le cerveau. Et au total, un tiers des patients observés présentaient des anomalies cérébrales.

«Avant, quand nous voyions cela dans de petits échantillons, nous ne savions pas si c’était une coïncidence, mais maintenant nous pouvons dire avec confiance qu’il existe un lien », a déclaré Zulfi Haneef, professeur adjoint de neurologie au Baylor College of Medicine et co-auteur de l’étude, à The Wire Science. D’après les résultats, c’est surtout le lobe frontal qui est concerné. Ceci est particulièrement lié au langage et à la coordination motrice.

Si les neurologues ne savent pas encore comment expliquer la raison de ces anomalies, ils craignent que les dommages ne soient irréversibles.

Parmi les avenues étudiées, les pertes d’oxygène et les problèmes cardiaques causés par le coronavirus, qui pourraient indirectement provoquer les symptômes mis en évidence dans l’étude.

De nouvelles études devront donc être menées pour confirmer les hypothèses des scientifiques. Cependant, Zulfi Haneef en profite pour rappeler que le Covid-19 est loin d’être anodin: «beaucoup de gens pensent qu’ils vont tomber malades, aller mieux et que tout va revenir à la normale, mais ces constatations nous disent qu’il pourrait y avoir implications à long terme».

Retrouvez toutes les actualités du coronavirus ICI
READ  L'hôtel Trump détesté de Vancouver en faillite ne rouvrira plus