Une autre Française à la tête d’une importante banque internationale. Un pôle sans chance en compétition

Le Conseil des gouverneurs de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a élu Odile Renaud-Basso, de France, comme prochaine présidente de la banque.

Ou plutôt un président, car Renaud-Basso est une femme, et la première femme à ce poste.

Il y a quelques jours on a écritque le Français est le principal candidat au poste et que théoriquement le rival français était le ministre polonais des Finances, Tadeusz Kościński. Selon Financial Times cependant, il n’a jamais été considéré comme un candidat sérieux “En raison du manque d’alliés du gouvernement ultra-conservateur polonais en Europe”.

Odile Renaud-Basso, directrice générale du ministère français du Trésor, remplace Sir Suma Chakrabarti, qui a démissionné en juillet après deux mandats complets de quatre ans.

En tant que directeur général du Trésor français, Renaud-Basso a supervisé le développement de la politique économique française, jouant un rôle de premier plan dans les affaires financières européennes et internationales, la politique commerciale, la régulation financière et la gestion de la dette.

À ce poste, elle a également été vice-présidente du Comité économique et financier européen, membre suppléant des groupes G7 et G20, et gouverneur français ou vice-gouverneur de la Banque mondiale, de la BERD et de la Banque africaine de développement.

Elle est également présidente du Club de Paris.

Auparavant, elle était directrice générale adjointe de la Caisse des Dépôts, grande institution financière publique française.

READ  interface, nouvelles fonctionnalités et fonctionnement, tout ce dont vous devez vous souvenir

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com