septembre 22, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Une recrue surprise au PSG?

A trois semaines de la fin du mercato et alors qu’Alessandro Florenzi est toujours la seule recrue de l’été, le PSG explore une nouvelle avenue en milieu de terrain.

Interrogé à plusieurs reprises cet été sur le mercato estival, Leonardo n’a jamais dévié. Non épargné par la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, le PSG ne se permettra aucune folie, d’autant plus que le club de la capitale a dû débourser 50 millions d’euros avant même le début de l’été pour lever l’option d’achat Mauro Icardi. Et les gains générés par le bon parcours des troupes de Thomas Tuchel en Ligue des champions n’ont pas changé la donne.

Neymar n’est pas en faillite

Le premier transfert effectué par les Rouge et Bleu était également conforme aux prévisions du leader brésilien. Parce que le dossier du côté droit pourrait bien voir être érigé en priorité par les dirigeants parisiens, l’arrivée deAlessandro Florenzi n’a finalement coûté qu’un million d’euros, le prix du prêt de l’international italien, avec une option d’achat de 10 millions d’euros.

Pas vraiment le profil recherché mais gratuit …

Et à en croire Téléfoot, alors que le PSG espère toujours recruter un défenseur central, un attaquant de premier plan et un milieu de terrain en convalescence, les champions de France pourraient chercher à conclure d’autres prêts. En attaque, Stephan El Shaarawy, exilé en Chine, aurait été proposé au club de la capitale. Et au milieu de terrain, si Leonardo maintient toujours les pistes menant à Sergej Milinkovic-Savic, Boubakary Soumare ou Matteo Guendouzi, le Brésilien s’intéresse aussi maintenant à Radja Nainggolan, indésirable pour leInter Milan.

READ  OM: Mandanda, Payet ... qu'en est-il de ces extensions à long terme? - Autour de l'OM

Le milieu de terrain belge, qui ne rentre pas dans les plans d’Antonio Conte et sort d’un prêt réussi à Cagliari, ne correspond pas forcément au profil athlétique initialement recherché par le directeur sportif parisien. Mais son très faible coût pourrait faire la différence.