Voir la carte des glaces de la Baltique

La carte des glaces de la Baltique créée par IMWM présente la situation actuelle des glaces dans la mer Baltique. Les cartes montrent le type de glace, sa distribution et sa concentration ainsi que les processus de déformation de la glace (puits, crevasses, couches et compactage de la glace) au moyen de marques et symboles internationaux conformes à la terminologie et au symbolisme de la glace de l’Organisation météorologique mondiale ( OMM).

La carte fournit également des informations supplémentaires sur l’épaisseur de la glace ainsi que sur l’emplacement et le fonctionnement des brise-glaces.

Glace sur la côte polonaise

Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous, il y a un floe très compact dans le Zalew Szczeciński. Il y a de la glace fraîche dans la région de Zatoka Pucka et dans la majeure partie de la péninsule de Hel du côté de la baie de Gdańsk. En revanche, dans la lagune de la Vistule, tant du côté polonais que dans l’oblast de Kaliningrad, la glace a une forme solide.

Couverture en mer Baltique

La carte de l’ensemble de la mer Baltique montre que la surface de la glace est très diversifiée. Dans la partie nord du golfe de Botnie (la zone entre la Suède et la Finlande), la majeure partie de la banquise est très dense ou il y a de la glace plate. Plus vous êtes proche de la côte, plus il y a de calottes glaciaires initiales, de floes flottants compacts ou de glace solide.

Dans le golfe de Finlande (entre la Finlande et l’Estonie), la glace est généralement bien ou dense.

READ  Émeutes américaines: Schwarzenegger sur Trump: sera aussi nul qu'un vieux Tweet

En revanche, dans la partie sud du golfe de Riga (près de l’Estonie et de la Lettonie), la glace est compacte. Des calottes glaciaires initiales se forment dans la partie nord.

Il y a aussi une couverture de glace autour de l’île d’Öland (Suède), dans les eaux du fjord d’Ise, de Smalandsfarvandet et d’Alborg Bugt (Danemark).

Images satellites de la mer Baltique

Les images satellites développées par l’IMGW ont été prises le 15 février par le satellite Sentinel-2 de l’Agence spatiale européenne (ESA). Dans le cadre du programme Copernicus, il prend systématiquement des photos en haute résolution spatiale (de 10 à 60 mètres) sur les terres et les eaux côtières.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Mercatoshow.com