novembre 26, 2020

Mercatoshow.com

Monde des nouvelles complet

Wolverhampton fait craquer Leeds United

Nous ne pouvions pas considérer cette affiche comme un choc mais ce Leeds-Wolverhampton avait quelque chose de spécial. Deux des plus beaux footballs disputés outre-Manche se sont affrontés ce lundi soir à l’issue de cette 5e journée. D’un côté, Marcelo Bielsa a récupéré Rodrigo et Harrison mais a perdu Cooper à l’échauffement et c’est le jeune Struijk, pour sa 9e apparition professionnelle, qui a remplacé le capitaine. En face, Nuno Espirito Santo a fait sans Neves et Traoré au coup d’envoi pour démarrer Moutinho, puis Neto et Podence en soutien à Jimenez.

Après cette publicité

Dans cette réunion attrayante sur papier, c’est le promu qui a offert le meilleur départ à la réunion. Les Peacocks ont beaucoup joué sur les ailes (4e, 11e, 16e) et ont réussi à se montrer dangereux dans les 30 derniers mètres seulement, ils ont porté trop de déchets dans la dernière passe et dans le dernier mouvement. Bamford a converti le centre de Harrison mais une position de hors-jeu a annulé le score d’ouverture (7e). Plutôt bien en place et efficace en défense, Wolverhampton a laissé la tempête passer les 20 premières minutes pour se démarquer à son tour.

Le 3e but de Raul Jimenez en Premier League était suffisant

La qualité de jeu des visiteurs était un peu plus laborieuse mais le talent d’un Neto (26e, 34e) ou d’un Jimenez (29e) pourrait suffire à faire la différence. Le jeune ailier portugais a notamment réalisé une grosse première mi-temps sans être récompensé. Sur la dernière situation avant la pause, Saiss a décalé Podence, dont la frappe a contraint Meslier à un brillant arrêt en deux temps (45e + 2). Le Français a conservé le sien mais a dû s’incliner devant le retour du vestiaire sur ce comptoir conclu par une belle frappe croisée de Saiss. Sauf qu’une nouvelle fois, le VAR s’est impliqué et a refusé ce but pour une légère position de hors-jeu de Podence en début d’action (51e).

READ  Neymar change de ton et appelle au calme

Les Wolves semblaient plus à leur avantage dans cette seconde mi-temps et entamaient une longue séquence de domination. Avant d’être remplacé par Traoré, Podence a haussé le ton, tout comme Jimenez dont le numéro a commencé sur le côté se terminait dans l’axe par un tir doux mais la tête de Phillips qui passait par là a totalement pris Meslier du mauvais pied (0-1, 70e ). De retour au mur, Bielsa a apporté du sang neuf avec les entrées successives de Poveda, Hernandez et Raphinha. Sur son premier ballon, l’ancien Rennais a déchiré la défense sans que son centre en retraite n’atteigne un coéquipier (83e) et malgré une possession de 70%, Leeds a dû s’incliner pour la deuxième fois cette saison. Le promu est 10e ce soir lorsque les Wolves grimpent à la 6e place.

Le classement de la Premier League.